Choix de l'itinéraire

 

Choix des pays

Au risque d'en décevoir certains, un tour du monde, ça ne s'improvise pas complètement... on en peut pas se réveiller un beau matin en se disant: "ah tiens, je vais faire le tour du monde!, prendre ses chaussures et espérer parcourir le monde en une année; eh oui, nous aussi ça nous a énormément déçus! Alors on s'est dit que pour faciliter la chose, on allait peut-être prendre quelques billets d'avion pour accélérer le rythme de temps en temps. Mais avant, il fallait déjà savoir quels pays on voulait traverser, et dans quel ordre...

Au début, on voulait trop en faire: Inde, Afrique et Amérique latine pour Flo; Chine, Japon et Australie pour Clem. Bien sûr, il est possible de parcourir tout plein de pays en une année, mais le risque est de le faire dans la précipitation et donc de na pas vraiment en profiter... Comme c'est ce que l'on voulait éviter, il a fallu qu'on se mette d'accord et qu'on fasse des sacrifices. Au final, ce sont l'Afrique et le Japon qui sont passés à la trappe, pas parce que ce sont les régions qui nous attirent le moins mais plutôt pour des questions de budget. Et puis on s'est dit qu'on ira lors de notre prochain tour du monde!

 RETOUR D'EXPERIENCE:

Pour moi (Flo), le rythme a été idéal, mais il faut savoir que j'ai la "bougeotte" et que j'adore enchaîner les villes, les trajets de bus, les activités... bref pour moi il fallait que ça bouge un peu tout le temps et je n'avais pas forcément besoin de temps morts. En revanche, Clem a trouvé que ça allait un peu vite, c'est une question de goût. Là est le point le plus délicat lorsque l'on part à deux: il faut que chacun soit à l'aise dans le rythme du voyage. 

Notre conseil donc: bien se mettre d'accord sur le rythme à suivre, sachant par exemple que le nôtre était plutôt soutenu. Une bonne solution est de trouver un compromis: par exemple, nous avions prévu de passer 2 semaines complètes dans des beaux hôtels en Thaïlande du Sud, ce qui a un peu "coupé" le rythme. 

Notre grosse déception: ne pas avoir pu visiter ni la Chine, ni la Mongolie... mais ce n'est que partie remise!

 

Ordre des pays traversés

Ouf! On s'était enfin décidés. Mais d'autres questions s'offraient à nous: quelles étaient les saisons les plus favorables? Comment éviter les moussons? Et les touristes? Et dans quel ordre allait-on "assembler" tout cela pour faire un beau voyage? On s'est donc renseignés sur les saisons de chaque pays (on conseille d'ailleurs vivement le bouquin "Où Partir? Saisons & Climats" de Jean-Noël Darde, excellent pour planifier son voyage), et en voici nos conclusions:

 
 

 



Achat des billets d'avion

Une fois notre trajet déterminé, il nous a fallu choisir une compagnie pour acheter nos billets d'avion. En fait, il existe 3 alliances de compagnies aériennes, qui proposent des formules "tour du monde": il s'agit de Sky Team, Star Alliance et One World. Chacune d'entre elles est partenaire d'un certain nombre de companies aériennes, et elles fonctionnent différemment: pour One World, le prix du billet est calculé en fonction du nombre de continents traversés (avec obligatoirement 4 vols par continent, 1 vol transatlantique et 1 vol transpacifique), alors que pour Star Alliance le prix est fonction du nombre de miles parcouru (avec 39000 miles max et 15 escales). Après avoir demandé un devis auprès de ces alliances, on a présenté notre projet à une agence de voyage qui propose également des formules "tour du monde": Les Connaisseurs du Voyage, à Paris (s'adresser à Michel...Wink). L'avantage de cette agence, c'est que contrairement aux alliances, elle n'est partenaire d'aucune companie aérienne et est beaucoup plus flexible. Après avoir comparé les devis, nous avons donc choisi d'acheter nos billets auprès des Connaisseurs du Voyage.

Après, ben il ne nous restait plus qu'à payer les billets! En fin de compte, c'est pas si sorcier! Et puis c'est pas si cher que ça: un billet "tour de monde" ne coûte pas beaucoup plus cher qu'un aller-retour en Martinique! Quelle bonne surprise! Pour 11 vols (16 en comptant les escales), on a payé 3500€ chacun, taxes comprises.

Les billets se présentent sous forme électronique et sont valables un an à compter du jour du départ, pas un jour de plus. C'est-à-dire que le 23 Octobre 2009, si on n'est toujours pas rentrés, on sera bloqués à l'autre bout du monde! En revanche, les dates de vol sont flexibles: on peut les modifier gratuitement au cours du voyage si on est amenés à rester plus longtemps dans un pays par exemple.

Voici donc nos vols en détail (tels que prévus avant le départ; ils sont susceptibles de changer):

- 22 Octobre 2008: Lyon - Kathmandu (escales à Londres et Dehli)

- 22 Décembre 2008: Mumbai (Bombay) - Bangkok

- 15 Mai 2009: Beijing (Pékin) - Sydney

- 20 Mai 2009: Sydney - Alice Springs (Australie)

- 27 Mai 2009: Alice Springs - Cairns (Australie)

-  08 Juin 2009: Cairns - Brisbane (eh oui, encore en Australie Cool)

-  11 Juin 2009: Brisbane - Nouméa

-  28 Juine 2009: Nouméa - Auckland

-  27 Juillet 2009: Auckland - Lima (Pérou) (escale à Santiago)

-  12 Octobre 2009: Santiago - Ile de Pâques

-  21 Octobre 2009: Ile de Pâques - Lyon (escales à Santiago et Madrid)

 

 RETOUR D'EXPERIENCE:


L'intérêt de s'adresser à Michel de Connaisseurs du voyage, c'était à priori d'avoir un contact sûr et disponible pour tout problème, toute question. Malheureusement, nous avons été extrêmement déçus par Michel, qui n'a pas été présent quand on avait besoin de son aide. Tout a commencé lorsque nous nous sommes vus refuser le visa pour la Chine. Notre prochain vol partant de Pékin, il a fallu que l'on achète un nouveau billet d'avion pour rejoindre directement l'étape suivante: l'Australie. Résultat: nous avons passé 1 semaine complète à traiter avec les différentes compagnies aériennes qui faisaient partie de l'alliance que nous avions choisie, et aucune d'entre elles n'a voulu nous entendre car le billet avait été acheté directement par Michel, et non par nous-mêmes. Problème: Michel a refusé catégoriquement de traiter avec les compagnies aériennes... Grrrrrrrrrrr râlant!


Résultat: on se l'est payé nous-mêmes notre billet, alors qu'on aurait pu légitimement obtenir une prise en charge de la part de l'alliance One World.

Pour couronner le tout, on ne sait toujours pas comment Michel s'est débrouillé mais à chaque changement de date pour un billet (à savoir la bonne moitié des vols), il ne modifiait que l'itinéraire et non nos billets électroniques. Résultat: à chaque fois c'était le même cirque: à l'arrivée au guichet, les hôtesses ne retrouvaient pas nos réservations et il fallait faire venir les chefs d'équipe... c'était à chaque fois le gros stress parce que l'on commençait toujours par nous dire que l'on n'était pas prévus sur ce vol!

Sans compter les suppléments que l'on a dû apporter (de l'ordre des 200$) au départ de certains vols pour cause de changement de date, sans que Michel ne nous ait prévenu de quoi que ce soit, et alors même qu'avant le départ il nous avait dit que les changements de date seraient gratuits!! Mais ça évidemment, ça n'était pas indiqué sur le contrat...


Bref, grosse déception donc. Notre conseil, si vous avez un peu d'argent de côté, c'est de n'acheter les billets d'avion qu'au fur et à mesure du voyage; en fonction de vos envies, en fonction de ce que vous avez déjà vu. Il faut savoir que les envies changent énormément au cours du voyage: par exemple, si vous aimez les plages, vous allez prévoir beaucoup de destinations plage dans votre itinéraire, puis après en avoir "fait" certaines, vous allez vous rendre compte que vous en avez vu assez, et que vous préférez désormais vous tourner vers autre chose. 

Certaines de nos rencontres achetaient leurs billets au fur et à mesure, et à leurs dires, cela ne coûtait pas au final beaucoup plus cher qu'un "billet tour du monde". Le gros avantage, bien sûr, c'est la liberté et la flexibilité. Les rencontres que vous ferez au cours de votre périple influeront plus que vous ne le croyez sur votre itinéraire final. Soit que vous vouliez faire un bout de chemin avec des voyageurs que vous appréciez; soit que vos rencontres vous parleront d'un pays qu'il faut absolument visiter, et que vous n'aviez pas prévu dans votre itinéraire de base. Ou au contraire, que vos rencontres vous déconseilleront certaines destinations... bref; nous si c'était à refaire, nous choisirions l'option "liberté"! 

 

 

Et à l'intérieur des pays?

Il y a ceux qui préfèrent improviser complètement leur voyage et décider sur place où aller; ceux qui optent pour les trajets type, genre voyage organisé; et les autres, comme nous, qui préfèrent se renseigner avant de partir pour "fabriquer" leur itinéraire en fonction de leurs envies. Pour commencer, on a donc adhéré à une association de voyageurs: ABM (pour "Aventure du Bout du Monde") et participé à plusieurs conférences organisées par des voyageurs. C'est au cours de ces conférences qu'on a récolté plein d'infos, de bons plans et qu'on a pu découvrir des régions qui nous ont fait envie (comme la Mongolie ou la Chine du Sud-Ouest par exemple).

Et puis à côté de ça, on a lu les Lonely Planet de chaque pays pour sélectionner les régions qui nous faisaient le plus envie. Avec tout ça, on a réussi à nous faire une idée du trajet qu'on allait pouvoir suivre, en nous laissant bien sûr une part d'improvisation pour pimenter tout cela! On ne sait donc pas encore avant de partir, quels moyens de transport on va utiliser, ni comment et où on va dormir (excepté pour notre arrivée à Kathmandu, où on a réservé 2 nuits d'hôtel quand même, histoire de ne pas être trop perdus au début!). On improvisera ensuite, faut quand même pas tout planifier c'est pas drôle sinon...Foot in mouth
 

RETOUR D'EXPERIENCE:


Nous conseillons de réserver effectivement l'hébergement pour les tous premiers jours, histoire d'être moins stressé par l'inconnu. Ensuite, tout peut s'improviser sur place, surtout en Asie! Nous sommes satisfaits de notre organisation, même si nous n'avions pas besoin d'éplucher tous les lonely planet avant de partir: en effet, avec tous les trajets en bus, en train, en avion etc... vous aurez tout le temps de lire les guides de voyage pour planifier votre itinéraire du pays suivant! D'autant plus que, comme nous l'avons déjà dit, vos envies changeront fortement en fonction de ce que vous aurez déjà vu ou vécu. Qui plus est, vous trouverez très facilement les guides de voyage de (presque) tous les pays du monde, un peu partout au cours de votre voyage.

Ne pas trop compter sur le troc entre voyageurs par contre: en général, on préfère en effet garder son guide en souvenir ;D.

Notre petit conseil donc: planifier les tout premiers jours (3 ou 4), puis se laisser aller à l'improvisation. Prévoyez juste les destinations majeures que vous voulez visiter au sein des pays traversés, mais organisez votre périple une fois dans le pays précédent; c'est bien plus simple, et ça évite de perdre du temps avant de partir.