Les papiers... quel bardel!!

Bon alors, un petit récapitulatif des papiers et autres formalités dont on s'est occupés avant le départ...

- Carte d'identité & Passeport:  

Surtout, bien s'assurer qu'ils sont à jour et seront encore à jour au cours du voyage! (eh oui, on en connaît qui sont arrivés à l'aéroport avec un passeport périmé et qui ont vu leurs vacances au soleil leur passer sous le nez Foot in mouth... les boules!). Si ce n'est pas le cas, il est possible de les faire renouveler sans frais auprès de la mairie ou de la préfecture, mais attention les délais sont parfois conséquents! (6 semaines pour un renouvellement de carte d'identité à la Mairie de Puteaux...)

RETOUR D'EXPERIENCE:

Il n'est pas nécessaire de partir avec passeport + carte d'identité. Le passeport suffit; vous n'aurez jamais besoin de votre carte d'identité!

Important: prévoir une protection pour votre passeport... avec tout ce qu'il va subir il risque de rentrer dans un sale état si vous ne le protégez pas dans un porte-carte ou autre support plastifié. Autre chose: pour 14 pays, nous avons utilisé une bonne grosse moitié des pages de notre passeport; vérifiez donc que vous aurez la place!

Autre chose: quand vous rentrerez, votre passeport sera une véritable pièce de collection avec les tampons de tous les pays que vous aurez traversés! Vous aurez donc envie de le garder... il paraît que l'astuce constitue à faire croire à votre préfecture que vous avez perdu votre passeport: et hop! vous en aurez un tout neuf. Nous ne l'avons pas encore fait, mais ça ne saurait tarder! Chut... ça reste entre nous!

 

 - Visas:  

Le problème avec les visas, c'est qu'ils ne sont valables qu'un certain temps (1 mois pour le Visa chinois par exemple). Du coup, impossible de tous les prendre avant de partir! On a donc décidé d'acheter le visa indien avant de partir (paraît que c'est plus sûr...), et d'acheter les autres aux frontières ou auprès de l'ambassade de France dans  les grandes villes en cours de route. Pour le Népal (notre premier pays), il est plus avantageux d'acheter le visa en dollars à l'arrivée à Kathmandu plutôt que de l'acheter en France; c'est donc ce que l'on fera. 

Petit récapitulatif des prix et des durées de séjour autorisées:

 

 
- le visa thaïlandais: pour les ressortissants français, pas besoin de visa pour un séjour de moins de 30 jours.

-  le visa australien: il s'agit d'un visa électronique délivré à l'achat du billet d'avion

-  aucun visa pour les français en Amérique latine

 RETOUR D'EXPERIENCE:

Attention! Les problèmes de visas sont les plus stressants lors d'un tel voyage!! Il est donc INDISPENSABLE de vérifier très régulièrement les formalités concernant les visas pour chaque pays que vous visiterez, et surtout, bien à l'AVANCE!!. Notamment, renseignez-vous sur les visas de travail si vous voulez travailler dans un pays. Nous avons plusieurs fois été embêtés parce que nous ne nous étions pas bien renseignés...

Faites attention aussi à ce que l'on dit sur les forums; nous avons lu beaucoup de bêtises... cela peut être fatal une fois partis! 

Vérifiez tout cela régulièrement donc, parce que les modalités peuvent changer plus vite que vous ne le croyez...

 

 - Permis de conduire international:  

Ca peut toujours être utile si on compte louer une voiture à l'étranger. Gratuit, il s'obtient à la préfecture de police de la commune de résidence. Par contre, il n'est pas valable sans le permis français...très pratique!!

 RETOUR D'EXPERIENCE:

On ne s'en est pas beaucoup servi... Déjà, il est inutile en Asie, où l'on peut louer une moto sans avoir besoin de montrer son permis (oui oui!!).

En Océanie, votre permis français suffira. En Amérique du sud, nous n'avons jamais loué de véhicule donc nous ne savons pas vraiment ce qu'il en est.

En résumé: le permis international n'est pas très utile; en revanche, il peut s'avérer pratique quand vous devrez laisser une pièce d'identité en guise de caution lors de la location de vélo, moto ou voiture. Et puis il est gratuit donc...

 

 - Carte d'étudiant:  

Bon, ok, on n'est plus étudiants... mais il existe aussi des réductions pour les chômeurs! On a donc acheté une carte IYTC (International Youth Travel Card, équivalent de ISIC pour les étudiants, mais pour les moins de 26 ans) qui nous permettra de bénéficier de bonnes réductions sur nos visites (par exemple, -40% pour la visite du Machu Picchu!).

 RETOUR D'EXPERIENCE:

Très utile pour les réductions dans divers sites touristiques! Surtout au Machu Picchu où l'entrée est réduite de moitié... à condition d'avoir la carte ISIC VERTE (la vraie carte d'étudiant, et non la carte - de 26 ans...). Et puis la carte peut aussi être utile pour faire office de caution.

 

 - Carte des auberges de jeunesse:

Elle s'achète dès la première nuit dans une auberge de jeunesse et permet d'avoir des réductions dans les autres auberges. Ca pourra nous être utile en Australie, où les hôtels sont plus cher et où on pense dormir plutôt dans des auberges.

 RETOUR D'EXPERIENCE:

Nous n'en avons pas acheté car nous n'avons fait que très peu de nuit en auberge de jeunesse. 

En effet, en Asie il n'y a pas à notre connaissance d'auberges de jeunesse, les hôtels sont si peu chers que vous opterez pour cette option.

En Océanie, nous avons opté pour le couchsurfing (renseignements sur www.couchsurfing.com), le camping ou le trip en campervan. 

En Amérique du Sud c'est un peu comme en Asie: les hôtels ne sont pas cher (attention, plus cher tout de même qu'en Asie!) tant que l'on reste dans le Nord (Pérou, Bolivie...). En revanche dès votre arrivée au Chili ou en Argentine, privilégiez les auberges ou le couchsurfing pour des raisons de budget!

Notre conseil: même si vous n'êtes pas très tentés, renseignez-vous sur le couchsurfing! Outre de grosses économies sur votre budget, vous ferez surtout des rencontres géniales et mémorables. Le principe est simple: vous créez votre compte sur le site web, puis vous faites une recherche en ligne sur les hôtes susceptibles de vous accueillir dans la ville souhaitée. Après un échange de mails, vous serez accueilli chez quelqu'un, soit dans une seconde chambre, soit dans le salon sur le canapé... nous avons eu un peu de tout. En principe l'objectif est d'aider les voyageurs et de faire des rencontres alors vous n'êtes pas sensés apporter ou payer quoi que ce soit. En réalité, il est bienvenu de venir avec quelques bières, de faire le ménage ou la cuisine pour votre hôte.

Expérience géniale, donc! 

Autre conseil: si vous passez par l'Océanie, ne repartez pas sans avoir fait un trip en campervan! Liberté, galères, aventures... pour nous ces périodes constituent certains de nos meilleurs souvenirs! Les tops des trips: circuit autour de l'Ayers Rock au départ d'Alice Springs; trip en Nouvelle-Zélande.

 

 - Photos d'identité:

Il faut en prévoir une bonne dizaine (voire plus) pour les visas à acheter en cours de route.

 RETOUR D'EXPERIENCE:

En effet; une petite dizaine suffira en fait. 

 

 - Carnets de vaccination:

Mieux vaut également les avoir avec soi, car certaines douanes vérifient le carnet de vaccination avant de laisser entrer les touristes (exemple: pour entrer au Vietnam, le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire).

 RETOUR D'EXPERIENCE:

Nous n'avons jamais eu à montrer notre carnet de vaccination. Mais en cas de grave problème de santé, il sera certainement utile.

 

 - Autres papiers:

Nous avons choisi d'avoir près de nous, sous forme papier et électronique, d'autres documents:

- la liste des coordonnées des ambassades françaises dans les pays traversés

- les numéros d'urgence (en cas d'hospitalisation, de perte ou de vol de nos cartes bancaires et de nos papiers).