Santé & Assurance     

 

- Vaccins   

Quand on part pour un voyage de ce type, les conditions d'hygiène sont loin d'être les mêmes qu'en France...Foot in mouth La nourriture, le climat et les conditions de vie peuvent favoriser le développement de certaines maladies; c'est pourquoi il vaut mieux s'assurer d'avoir son carnet de vaccination à jour. 

On a choisi de se faire vacciner contre:

- la fièvre jaune (3 injections à J0, J+7 et J+28),

- la rage (2 injections, à J0 et J+15)

- la fièvre typhoïde

- l'hépatite A

- l'hépatite B (2 injections à J0 et J+28)

 On peut les faire tous en même temps, sauf ceux qui se font en plusieurs injections!

Astuce: l'Hopital Avicennes à Bobigny, facture presque 2 fois moins cher que partout ailleurs! (on verra bientôt si la qualité est la même Money mouth...!)

RETOUR D'EXPERIENCE

Ben... on n'est pas morts alors c'est bon à priori vous avez le feu vert pour vous faire piquer chez Avicennes!

 

- Médicaments & autres traitement:

La mère de Clem et sa cousine étant toutes les 2 pharmaciennes, on a pu avoir de précieuses informations concernant les médicaments indispensables à mettre dans la trousse à pharmacie. Pour plus d'infos sur son contenu, allez voir la page Equipement.

En ce qui concerne le palu, la question d'un traitement préventif s'est posée, mais ce traitement est très lourd et a des effets sur la forme (grosse fatigue...). En plus, comme nous traversons des zones impaludées à plusieurs étapes de notre voyage (Asie du Sud-Est, Amérique du Sud), il nous aurait fallu le supporter pendant plusieurs mois. On a donc décidé de prendre le risque et d'opter plutôt pour un traitement curatif (celui qu'on prend quand on est vraiment cloué au lit pour de bon...!): il s'agit de Malarone. A côté, on a aussi pris une moustiquaire imprégnée, et beaucoup d'anti-moustiques, avec ça on est blindés!

RETOUR D'EXPERIENCE

On est bien contents de ne pas avoir pris de traitement préventif contre le palu... parce qu'on ne l'a pas eu!

Pour le reste, voir page "Equipement".

 

- Assurance & Assistance:

Alors déjà, ce qu'il faut savoir, c'est qu'en partant avec une carte VISA (pas nécessairement Premier),on est couvert pendant les 3 premiers mois (90 jours plus précisément) de voyage. Pas besoin, donc, de souscrire à une assurance/assistance pendant toute une année. A noter: si l'on veut bénéficier de l'assurance décès/invalidité de la carte VISA, il faut avoir acheté ses billets avec! Sinon, niet! (mais cette assurance n'intervient qu'en cas d'accident au cours du transport aller et/ou retour, et non pour les vols intermédiaires... il faut le savoir!).

Pour les 9 mois de voyage qu'il reste, il faut bien sûr prendre une assurance complémentaire... et alors là, bonjour le calvaire! Pour s'en sortir dans toutes les modalités et les garanties proposées par les assureurs, il faut s'accrocher! Et surtout, aller farfouiller dans les asterix, définitions et autres exceptions qui changent tout et sont tout à fait différentes d'un assureur à un autre! On a donc passé un certain temps à comparer les différentes assurances (ACS-AMI Globe Partner, AVI, AVA, Europ Assistance, Mondial Assistance, Fidelia...), et ce sont AVA et Globe Partner qui sortaient du lot, AVA était plus cher, mais beaucoup plus complète que Globe Partner:

- frais d'hospitalisation en France pris en charge à hauteur de 1.000.000 € en cas de rapatriement (Globe Partner: 0€). Intéressant quand on n'a plus de Sécu!

- définition de "membre de la famille proche" plus étendue : concubin, père, mère, frères, soeurs, grand-parents, ainsi que parents, frères, soeurs et grands-parents du concubin (père, mère, frères et soeurs seulement pour Globe Partner)

- assurance bagages un peu plus complète nous semble-t-il (c'est quand même l'arnaque pour tous les assureurs! Ils proposent des montants de remboursement intéressants pour perte/vol des bagages, mais ils excluent presque tous caméras, appareils photos, vêtements et autres objets de valeur! C'est vraiment une grosse blague ce truc!)

- moins de restrictions pour les sports à risque

- prolongation de séjour du concubin en cas d'hospitalisation, et retour du concubin en cas de rapatriement pris en charge par AVA (et non par Globe Partner)

On a donc joué la carte prudence, et on a choisi AVA. Pour 9 mois, nous payons 550 € chacun, soit 1100 € à deux. Pour les sports à risque (parapente, ski alpin, saut à l'élastique...) il faut prendre une assurance complémentaire(le Vieux Campeur en propose une), mais c'est très cher! On adonc décidé de faire sans. On compte bien sûr faire du parapente et du saut, mais si la voile se fend ou si la corde lâche, de toute façon on est foutus alors...!

RETOUR D'EXPERIENCE

Dieu merci, nous n'avons eu aucun souci de santé... donc on ne peut pas vraiment donner d'avis sur notre choix!!

 

- Sécu & Mutuelle:

Clément ayant travaillé un an, il est automatiquement affilié à la Sécu pendant encore un an. Pas de souci pour lui, donc. Par contre, pour les pauvres chômeurs qui viennent de finir leurs études et qui ne reçoivent pas d'indemnités chômage, niet!! Et qui dit pas de Sécu, dit pas de Mutuelle... d'où l'intérêt d'avoir pris une bonne assurance qui prend en charge les frais d'hospitalisation en cas de rapatriement! En espérant quand même ne pas avoir à s'en servir... La Mutuelle coûtant très cher, Clem a choisi de ne pas non plus en souscrire une. 

RETOUR D'EXPERIENCE

Idem