Ma qu'est-ce qu'on emmène avec nous?

- Sac à dos:

D'abord... le sac à dos, le plus important: eh oui, ça sera un peu notre maison pendant un an! Alors comme on voulait quelque chose de bien solide, on est allés au Vieux Campeur, où il y avait beaucoup de choix: Clem a choisi un Lowepro  Travel Trekker 70L et Flo un Karrimor Global 50/70L... (les Karrimor étant les sacs pour militaires qu'on teste en traînant derrière un 4x4 en chemin cahoteux... ça devrait donc être assez solide!).

Avec le sac, on emporte également des "sursacs", des sortes de ponchos de sac en fait, qui permettent de garder tout ça bien à l'abri de la pluie!

RETOUR D'EXPERIENCE:

On est super contents de notre choix: le sac, c'est quand même l'équipement de base dans un tel voyage et pour qu'il tienne un an avec passage dans des soutes, maltraités par les agents de transports etc... il faut vraiment qu'il soit solide! Donc un conseil: ne pas trop être regardant sur le prix et choisir la qualité avant tout.

Autre conseil: le petit sac "dézippable" sur la version Karrimor est vraiment très pratique. En trek, vous le zippez et vous transformez vos deux sacs en un seul. En ville, vous laissez votre gros sac dans la chambre et vous vous baladez avec le petit sac à dos seul. Nous n'avons pas cherché mais il existe certainement une version homme.

Les sursacs ne sont pas encombrants et peuvent être utiles aussi.

 

- Vêtements:

Là aussi, on a mis le paquet. Comme on voulait des vêtements bien techniques, on est allés faire un peu de tourisme à Troyes ... dans les magasins d'usines (pendant les soldes qui plus est!) et on a fait de supers affaires! Voici ce qu'on a emporté avec nous:

RETOUR D'EXPERIENCE:

Notre conseil: pour les vêtements "chauds", prenez de la marque (Millet étant selon nous la meilleure; Odlo pour les sous-vêtements très bien aussi). Pour le reste, ne dépensez pas trop et allez tout simplement chez Décathlon, qui fait des T-shirts respirants très agréables à porter et de bonne qualité.

Sachez de toute façon que vous serez tentés de vous acheter des produits locaux une fois partis; ne partez donc pas trop chargés, vous trouverez des vêtements légers sur place.

 

- Chaussures:

Pour les chaussures de marche, on a longtemps hésité entre des montantes et des basses, mais la perspective de porter nos chaussures montantes dans le sac à dos pendant un an, nous a un peu refroidis. On a préféré prendre des chaussures basses, quitte à louer des hautes avec crampons pour les vraies randos d'alpinisme. A savoir: à ce qu'il paraît, il vaut mieux prendre des gore-tex/cuir que des gore-tex/daim (qui font puer des pieds!!).

 

RETOUR D'EXPERIENCE:

Nous sommes très contents de notre choix: nos chaussures Salomon ont tenu toute l'année alors qu'on les a portées un bon 3/4 du voyage. Pour l'odeur, c'était correct (si vous en trouvez qui ne sentent rien pendant toute une année, faites-le nous savoir!!!).

Vous hésiterez certainement entre montantes, basses ou mi-hautes: nous avions choisi les mi-hautes pour qu'elles soient plus polyvalentes (trek+ville) et nous ne regrettons pas.

Les mi-hautes: conviennent parfaitement aux différents treks que nous avons faits (et nous en avons fait un certain nombre!). Si vous avez prévu de faire de l'alpinisme ou autres treks très techniques, vous trouverez toujours des chaussures à la location sur place, dans la mesure où le lieu est touristique. Cela vous évitera de vous trimballer 2 kg de plus sur le dos!

Les hautes: ne prenez surtout pas des hautes si vous avez prévu de visiter des pays chauds: vous devrez porter vos lourdes chaussures sur le dos.

Les basses: conviennent aussi peut-être pour les treks, mais nous n'avons pas essayé. Et puis quitte à prendre des basses, peut-être pourriez-vous emporter vos baskets?

Autres chaussures: nos chaussures de running nous ont beaucoup manqué, car nous n'avons pas pu faire beaucoup de sport pendant le voyage. Si l'on devait recommencer, peut-être prendrions-nous des petites ballerines légères mais assez solides pour des footings...(?)

Enfin, les tongs sont indispensables, mais encore une fois, vous en trouverez beaucoup au cours de votre voyage donc pas nécessaire de les acheter 15 fois plus cher avant le départ.

 

 

- Le dodo:

Au début, on pensait emporter notre duvet Decathlon, puis en discutant avec des voyageurs, on a finalement changé d'avis: passer des nuits à -10°C au Pérou, ou à -20°C dans les Yourtes en Mongolie, ça va pas le faire avec les sacs de couchage Decat'... on est donc allés acheter un sac de couchage Warmth chez Expé (globalement moins cher que le Vieux Campeur, et puis Warmth c'est un peu l'équivalent de Vallandré, mais en bien moins cher! Merci Jocelyne pour le bon plan!).

RETOUR D'EXPERIENCE:

Nos sacs de couchage étaient beaucoup trop encombrants (ils occupaient la moitié de la place dans nos sacs...). Nous avions privillégié la chaleur, et il est vrai que nous n'avons pas eu froid un seul instant ni au Népal, ni en Nouvelle Zélande, ni au Pérou. En revanche, nous avons eu trop chaud à d'autres moments et l'encombrement était gênant.

Si c'était à refaire, nous partirions avec un sac plus compact c'est certain. C'est donc ce que nous vous conseillons, mais attention: veillez à ce que vos sacs soient jumellables entre eux (un avec l'ouverture à gauche, l'autre à droite) de manière à bien pouvoir vous réchauffer entre vous. Si vous trouvez des jumellables, vous pouvez même prendre des Décathlon, car la chaleur humaine est plus efficace que le coton ou toute autre matière!!

De plus, nous vous conseillons vivement le petit sac de soie (acheté chez Décath): nous pensions ne l'utiliser que pour gagner quelques degrés dans nos duvets, mais au final ils nous ont servi presque tous les jours! En effet, il vous permettra de ne pas être en contact direct avec les draps crasseux de certains hôtels peu chers... croyez-nous, c'est appréciable!

Pour la moustiquaire à vous de voir, mais l'encombrement ne rentabilise pas selon nous l'utilisation qu'on en a faite. D'un autre côté, on l'aurait sûrement regrettée si les moustiques étaient venus nous dévorer en peine nuit... Dilemne, donc. Le mieux: si vous trouvez du compact, prenez!

 

- Matériel divers:

RETOUR D'EXPERIENCE:

Un jeu de cartes peut être très utile également.


- Trousse de toilette:

P.S.: pour les filles, il est possible d'acheter des pilules pour un an, mais il faut une ordonnance du médecin généraliste.

RETOUR D'EXPERIENCE:

Très important: protégez vos pilules et vos lentilles dans un récipient SOLIDE, résistant aux chocs et à l'humidité...

J'en ai en effet perdu beaucoup parce qu'elles étaient simplement stockées dans un sac plastique à fermeture ZIP.

Par ailleurs, si vous le pouvez, achetez du BIO (en particulier gel douche, liquide vaisselle...) pour les périodes de camping. Cela évitera de polluer les rivières.

 

- Pharmacie:

Pour tous les médocs, on s'est adressés à la maman de Clem et sa cousine, qui sont toutes les deux pharmaciennes. On a donc pu obtenir des infos sur les médicaments indispensables et ceux qui ne l'étaient pas (merci Nat' et Pascale!). Voilà ce qu'on a emporté avec nous:

RETOUR D'EXPERIENCE:

Notre conseil: ne prendre que de quoi vous soigner en cas de forte maladie ou gros pépin.

Les aspirines, anti-rhumes etc... ne sont pas indispensables à notre avis car un mal de tête ou un rhume sera vite passé d'une part, et surtout sera insignifiant comparé à la grosse chiasse que vous allez chopper dès le début de votre voyage!!! ;D

Ah oui à ce propos: pour ceux et celles qui craignent de tomber malades au cours de voyage, nous préférons être directs: VOUS ALLEZ TOMBER MALADES, indice de confiance: 100%! (enfin dans la mesure où l'Asie et/ou l'Amérique du Sud fait partie de votre itinéraire, mais je vois mal comment on peut faire un tour du monde sans passer par là...!) Hahahahah! Nous sommes passés par là, nous pouvons donc en rire ;D.

Donc au risque de nous répéter, nous vous conseillons le Norfloxacine pour la diarrhée, car elle a été très efficace sur nous 2 contrairement à la Lopéramide. Mais bon ça peut dépendre des gens.

Un autre conseil: prévoir 2 petites semaines d'adaptation si vous commencez par l'Asie ou l'Amérique du sud. Restez par exemple dans des grandes villes, mais ne commencez surtout pas par un trek car vous tomberez malade. C'est ce qui nous est arrivés et croyez-nous, on ne faisait pas les fiers à 5000m d'altitude avec 5 Kg en moins, plus de force, le sentiment qu'on allait mourir à chaque pas supplémentaire et aucun moyen de secours! Bref, attendez que "ça" soit passé avant d'entreprendre de telles excursions... vous en profiterez d'autant plus!

Enfin, les pansements seront bien sûr vos meilleurs amis.

- Audio-Vidéo-Informatique:

Clem s'est acheté un appareil photo de compèt: un reflex numérique avec un objectif. Ca prend beaucoup de place, mais quand même on va voir de supers paysages, il fallait quand même avoir un appareil à la hauteur! Flo a opté pour la caméra, plus compacte. On emporte également plusieurs cartes SD/HC et un disque externe pour stocker nos photos/vidéos. Pendant le voyage, on pense également décharger nos prises sur CD puis nous les envoyer chez nous en France, au cas où on se fasse voler notre matos... (on croise les doigts!)

Et puis pour écouter de la musique, on emporteun baladeur MP3-MP4 avec plug pour pouvoir écouter tous les 2 la musique sur le même appareil.

 

 

RETOUR D'EXPERIENCE:

Clem est ravi de son Reflex, mais il a été d'un fort encombrement pendant toute l'année. N'emportez un gros appareil que si vous vous appelez Yann Arthus-Bertrand!

La petite caméra Canon a été tout simplement parfaite: compacte, zoom excellent, très bonne tenue...

Le balladeur MP3 n'a pas tenu 10 jours...

Prenez plein de cartes SD (n'oubliez pas qu'il vous en faudra une de secours dès que vous en aurez "rempli" une!), un disque dur externe pour stocker toutes vos photos et vidéos.

Sachez que vous pourrez tout au long de votre voyage graver vos fichiers sur CD (les cybers étant bien plus nombreux à l'étranger qu'en France). Renvoyez régulièrement vos CDs en France (ça pourra vous consoler si vous vous faites voler vos appareils!).

Adaptateur indispensable. Une multiprise nous a manquée mais nous avons pu faire sans.

Enfin, vous vous poserez certainement ma question du PC et du téléphone:

- pour le téléphone, nous sommes partis sans. C'était aussi un peu l'esprit du voyage: se couper un peu du monde moderne et s'ouvrir à autre chose. Nous ne regrettons pas, d'autant que vous trouverez partout de quoi appeler en France à prix modique!

- pour le PC, nous sommes partis sans car nous commencions par un trek. En effet, pour les treks un PC serait encombrant. Mais après des journées entières passées dans des cybers pour mettre notre site à jour, trier les photos etc... on s'est vite rendus compte qu'un PC nous serait vraiment plus pratique. On en a donc acheté un en Thaïlande (ee PC) et on vous conseille d'en faire autant. A savoir: vous ne trouverez pas forcément moins cher en Asie, c'est un mythe pour qualité équivalente. Achetez donc plutôt en France, vous aurez pour le même prix le SAV français ;D. Vous verrez que vous rentabiliserez largement la dépense: soirées films, temps passé dans les cybers fortement réduit etc... D'autant plus qu'en Asie la plupart des restaurants et hôtels proposent le wifi gratuit.

 

 

- Guides de voyage:

On a décidé de partir avec les guides sur le Népal, l'Inde et la Thaïlande. On pense acheter les guides sur le Laos et le Cambodge sur place, puis les parents de Flo nous rejoindront au Vietnam avec les guides sur le Vietnam, la Chine et la Mongolie. On se fera envoyer en Australie les guides sur l'Australie, la Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande par poste restante certainement, et enfin, les parents de Clem nous rejoindront au Pérou avec les guides sur le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine et l'Ile de Pâques. Enfin, c'est ce qui est prévu pour le moment!

RETOUR D'EXPERIENCE:

Pas besoin de tout acheter avant le départ: d'une, vous ne pourrez jamais partir avec tout; de deux: vous aurez largement le temps (entre trajets de bus, soirées lectures etc...) d'organiser votre trajet au cours du voyage.

Pas besoin non plus de vous faire envoyer les guides au cours de votre périple: vous trouverez toujours le guide que vous cherchez dans les villes touristiques (à part peut-être ceux des pays les moins touristiques, comme la Nouvelle-Calédonie ou l'Ile de Pâques connues des français uniquement!).

 

PENSER A PRENDRE EGALEMENT:

- dictionnaire français/anglais

- gel douche & liquide vaisselle BIO

- jeu de cartes