Et alors...Combien k'ça coûte?

- Budget prévisionnel:

Pour établir un budget prévisionnel, il a fallu d'abord se renseigner sur le coût de la vie dans chaque pays traversé. Pour cela, le site du Lonely Planet nous a bien aidés! Voici un petit récapitulatif du coût moyen de la vie, catégorie "économe" (c'est-à-dire en évitant bien sûr les hôtels ****, les restaus chics et le champagneCool). Ce budget prévisionnel est estimé pour une personne, et comprend le logement, la restauration, le transport et les activités, sachant que l'abus de sites touristiques nuit gravement au budget voyage...

Au retour de notre voyage, nous avons mis à jour le budget réellement dépensé, avec et sans transport. Vous trouverez la synthèse dans le tableau ci-dessous, en tenant compte bien sûr des particularités de voyage dans chaque pays. Par exemple, nous avons visité le Pérou avec la maman de Clément qui nous a beaucoup aidés financièrement; le budget dépensé dans ce pays ne reflète donc pas du tout la réalité.

On remarquera par exemple que le pays le moins cher est l'Inde, les plus chers sont l'Australie et l'Ile de Pâques (attention la Nlle Calédonie est très chère aussi mais nous étions logés chez des amis). Bonne surprise aussi: le coût de la vie néo-zélandaise s'aligne parfaitement avec celui d'Amérique du Sud!

On a donc basé notre calcul de budget sur ces informations; Voici le tableau auquel on a abouti, en prenant en compte aussi les frais de préparatifs (visas, vaccins, équipement, médicaments, billets d'avion et assurance). Au total, on arrive à un budget prévisionnel de 32 997€ pour nous deux.

- Financement:

Pendant des mois, on s'est donné beaucoup de mal... on est allés au PMU tous les mercredis pour jouer au loto, mais la chance n'a pas été de notre côté! Cry Du coup, on a choisi de contracter un emprunt bancaire pour compléter le peu d'argent qu'on avait déjà. Heureusement, Florence était encore étudiante jusqu'à fin Septembre alors elle a pu bénéficier d'un taux très intéressant (un peu négocié quand même... merki papa!): 25000€, remboursement sur 4 ans, taux de 2,3%, avec différé d'un an. Plutôt pas mal comme deal.

A côté de l'emprunt, on a l'argent récupéré de la vente de la voiture, puis quelques économies qui nous assurent un confort financier acceptable. On va donc pouvoir en profiter!

P.S: merci pour l'aide de Jacques, Yves & A-M, les parents et toutes nos mamies!

- Gestion des comptes:

On a choisi d'ouvrir un compte commun dédié à nos dépenses pendant notre tour du monde. Les banques françaises facturant généralement des frais d'opérations à l'étranger faramineux, on s'est renseigné sur les banques en ligne et on a établi une comparaison avec les banques traditionnelles (cf. tableau ci-dessous. Les calculs sont faits sur la base des données de Septembre 2008). On s'est intéressés au coût de la carte visa premier (qui offre une meilleure assurance), au coût des paiements et des retraits pour différents montants, et pour finir, on a testé plusieurs scénarii de paiements/retraits envisageables pour notre tour du monde:

(N.B: les cases en vert représentent les frais les plus faibles, et en rouge les frais les plus élevés)

C'est grâce à ces différentes simulations qu'on a pris notre décision: on a donc ouvert un compte commun chez Monabanq, avec 2 cartes VISA Premier: leur avantage par rapport à la carte VISA, c'est d'une part l'inclusion d'assurances optionnelles (annulation, location de voitures...), mais surtout des plafonds de paiement/retrait bien plus élevés.

 

- Liquide:

On a quitté la France avec quelques euros en liquide (100€ environ) et avec 500 $US, pour les premiers frais au Népal (visa, hôtel...). Nous avons acheté des ceintures avec fermeture éclair pour planquer notre argent en lieu sûr! On en trouve à Nature & Découverte, ou bien au Vieux Campeur (plus chères) par exemple. Il peut aussi être intéressant de coudre des poches internes dans les pantalons pour y stocker de l'argent ou des papiers importants.