de Paracas a Nazca, le 31.07.09

Ecrit par Maxence, le 3eme des freres Millier, le 17-08-2009 16:46

Pages vues : 8981    

Favoris : 538


31 juillet: Paracas, raconte par Maxence (frere Millier no3, 18 ans)

Reveil a 5h du matin, dur dur! Pour se retrouver tous a 6 h au petit dejeuner, enfin presque tous, car Arthur a toujours 10 mns de retard. Je croise les doigts pour que ce soit pas Rosario qui s'occupe du petit dej, mais au final l'hotesse qui etait a sa place ne parlait pas un mot d'anglais. On n'a rien compris, et elle non plus. Resultat: 2 yoghourts chacun, et oeufs brouilles pour tout le monde, meme ceux qui n'en avaient pas commande.
Depart pour l'embarcadere ou on devait prendre un bateau pour les isles Ballestas. Mais avant d'y arriver, coup de tel de l'hotel, on a oublie quelque chose dans une chambre! En fait, c'est Flo qui a tout simplement oublie sa pochette a billets que nous on appelle boite a couilles, avec tout son argent, quelle tete en l'air!
Enfin, on embarque pour les Ballestas. A peine 100m plus loin, des ailerons apparaissent. Et un vent de panique souffle sur le bateau, d'autant qu'on entend clairement Flo dire: Ah, mais c'est infeste de requins, ou quoi!
En fait, c'etait des dauphins, magnifiques, a quelques metres de nous seulement.
Puis le bateau est passe devant le Candelabre, signe grave dans le sable, qui date des pre incas. Impressionnant.
Arrivee a proximite des iles, ce sont des milliers d'oiseaux qui nous accueillent, et l'odeur des 50cms de guano, soit fiente d'oiseaux. De ca de la, des pingouins. C'est la premiere fois qu'on en voit dans leur habitat naturel! On est chanceux. Puis, voila les otaries, pas vraiment mignonnes, mais tellement proches qu'on aurait pu les toucher.
Apres cette visite incroyablement interessante pour la diversite de la faune, et sans fiente sur la tete!!!!, nous prenons le chemin de Huacachina, la seule oasis du Perou.
Huacachina! paysage hors du commun: un lac en plein desert entoure de tres hautes dunes de sable. Alors, on se laisse tenter par l'experience du sandsurfing, sauf Maman a cause de son genou. Encore une grande premiere!
On grimpe a pied jusqu'en haut. C'est tres sportif, on vide le sable de nos chaussures, on met les chaussures dans les vulgaires scratchs, et c'est parti! Clement etant cense etre le meilleur, s'elance le premier, et fait son queque, dois je preciser. Vu qu'il tombe tout le temps, on commence a flipper. Sa deuxieme gauffre est particulierement reussie: un soleil en pleine pente. Dommage, il n y a pas de photo.
Puis Flo s'elance, filmee par YannArthus Bertrand alias clement. Pas mal du tout!!
Enfin c est mon tour: tranquille, sur un pied! non, je rigole, je peux pas enchainer de virage.
Quand a Arthur, il a presque tout descendu sur le cul.
Pour finir, Clem a tente une descente sur le ventre: grosse erreur, il avait du sable partout.
Il sera necessaire de vider nos calfouettes du sable, avant de repartir pour le musee d'Ica.
La guide parlait anglais comme une vache espagnole, et on a bien ri avec Arthur, jusqu'a ce qu'on tombe nez a nez avec la momie de Rascarcapac! (cf Tintin) Tres bien conservee, et impressionnante.
Enfin, direction Nazca. On roule en plein desert pendant plusieurs heures, et a l'arrivee, on s'arrete pour monter sur une tour genre echaffaudage peruvien, d'ou on decouvre deux des lignes de Nazca. Premier contact avec les lignes impressionnant, meme si ce n'est rien par rapport a ce qui suivra le lendemain.
Epuises par notre journee, nous sortons diner dans un petit resto repere par Flo dans ses guides. On nous y offre un Pisco, du tres fort! on y prendrait gout!!! Flo, Maman, Arthur et moi n'avons pas reussi a venir a bout de notre mega barbecue, malgre l'aide de Clement, en plus de son Lomo Saltado, notre plat prefere!
Extinction des feux!


laisser un commentaire cet article vous a plu? dites-le nous!
Pérou
Mise à jour le Lundi, 17 Août 2009 17:13