Peninsule Valdes, du 23.09.09 au 26.09.09

Ecrit par Clem, le 07-10-2009 19:39

Pages vues : 7579    

Favoris : 575


Trelew et Puerto Madryn, du 23.09.09 au 26.09.09


Trelew la bien nommee j'ai envie de dire: c'est effectivement tres laid comme ville... Mais alors, pourquoi on s'y arrete, nous demandera-t-on? Pour les PINGOUINS!!! En fait c'est comme en montagne: pour faire un sommet, il te faut un camp de base. Bon bah la c'est un peu pareil, pour aller voir les pingouins a Punta Tombo, il faut dormir a Trelew, a 180km au Nord. En verite le nom de la ville se prononce Treleou, car elle a ete fondee a la fin du XIXe siecle par les immigrants gallois. D'ailleurs, certains parlent toujours gallois dans les environs.

Quant a Puerto Madryn (elle aussi fondee par les Gallois), on y va pour voir des baleines. Apparemment il y en a beaucoup dans les environs, surtout a Puerto Piramides, la ville voisine, et aux abords de la peninsule Valdes. Ca va etre cool  :)


23.09.09: promenade

On est arrives au terminal de bus en tout debut d'apres-midi, et on a de suite cherche un hotel. La galere, on avait achete des bieres a Ushuaia mais elles ont coule pendant le trajet de bus dans leur sac en papier: plus moyen de les porter par la poignee, on a du tout porter a bout de bras. Quelle tristesse tout de meme de perdre de si bonnes bieres...

Les hotels a Trelew c'est vraiment de la baise: non seulement il y en a tres peu et c'est dur de les trouver, mais en plus c'est extremement cher pour une ville aussi moche. La on a ete obliges de se prendre deux lits en dortoir pour 90 pesos; pour vous donner une idee on en avait paye 60 pour une chambre double toute mignonne avec sdb privee a Calafate, dans une petite maison en bois (chauffee)! Et pour couronner le tout on a cette fois-ci tire le gros lot des collocs les plus fun: un vieux hollandais presque sourd, et une americaine avec une moustache plus epaisse que la mienne. Brrrrrrr

Apres avoir pose nos affaires, on est ressortis en ville pour s'aerer un peu; apres la nuit de bus on en avait besoin. On en a profite pour faire le tour des agences et s'organiser la journee de demain a Punta Tombo. Idealement on aurait voulu louer une voiture, qu'on aurait rendue dans deux jours a Puerto Madryn, notre prochain destination. Mais a 80 euros la journee de location, on a prefere opter pour l'excursion organisee... misere!


24.09.09: les pingouins

A 9h le van de notre agence etait devant la porte de notre auberge. Notre camarade moustachue vient avec nous; youhou, on va se marrer! Normalement il devait y avoir 5 autres personnes avec nous pour cette excursion, j'en ai comptees 9... ca commencait deja a sentir l'usine... et ca a continue: pendant l'heure et demie de trajet, notre guide (pour justifier sa presence inutile) nous a repete mot pour mot touut le blabla qu'on nous avait pondu hier a l'agence, on aurait presque pu le faire a sa place. Et quand on ne comprenait pas, elle repetait juste la meme chose, a la meme vitesse, avec les memes mots qu'on ne comprenait toujours pas. Tout ce qu'on aime. Du coup j'ai travaille sur l'ordi tout le trajet, pendant que Flo lisait un bouquin.

Mais alors le top du top, c'est quand on est arrives a l'entree du parc, et que la guide a voulu nous forcer de rester avec elle et le reste du troupeau. Elle a essaye de nous la faire a la bolivienne, en nous faisant croire qu'on n'avait pas le droit de rentrer dans la reserve sans un(e) guide... tu parles, la moitie des vehicules sur le parking sont des voitures, bien sur qu'on pouvait rentrer sans guide! Elle voulait sans doute juste abreger son tour pour rentrer plus vite a la casa. Mais elle nous connait mal, au bout de 5 minutes on etait deja decroches du groupe!  ;)  Serieux, vu le prix de l'heure et demie de transport (130 pesos/personne, environ 26 euros), on peut quand meme se permettre de profiter de la promenade comme on veut, vous ne trouvez pas?

Heureusement le spectacle qui s'est offert sous nos yeux a suffi a aneantir notre agacement: a peine rentres dans le parc, on pouvait observer un premier pingouin a tout juste quelques metres de nous. Puis quelques instants plus tard, un deuxieme, encore plus pres... puis un troisieme... c'etait en fait toute une colonie de pingouins qui etaient installes ici en bbord de mer. Quand je dis une colonie, je veux dire qu'il y en avait plusieurs centaines! Et le mieux, c'est qu'on pouvait evoluer au beau milieu de tout cas, les observer dormir, crier, nager, marcher, se bagarrer, et meme faire caca (si si je vous assure, c'est tres particulier, j'espere qu'on pourra vous mettre une video en ligne). C'etait des pingouins Magellan; si j'ai bien observe ils etaient differents de ceux de NZ en ce qu'ils n'avaient pas les sourcils blondasses, et en ce qu'ils aveittn le bec un peu plus arrondi au bout; sans doute aussi que la taille etait differente, mais en NZ on etait vraiment trop loin d'eux pour pouvoir realiser ce genre de details. Ces bestioles sont vraiment trop droles a regarder marcher, elles ont un espece de dehanchement maladroit qui les fait paraitre completement inadaptees; et quand ils marchent a plusieurs, ils se suivent a la file indienne c'est super mignon :)  Bon par contre de tout tout pres ca l'est nettement moins, ca a meme l'air plutot stupide comme bestiole: a un moment j'ai joue un peu avec l'un deux qui etait etendu par terre, je lui ai tendu ma main et il la suivait betement en oscillant sa tete de droite a gauche; mais comme il avait dans les yeux a peu pres le meme regard que la mouette de Gaston Lagaffe devant une conserve de thon, je me suis abstenu de caresser la bestiole... :s  Une autre caracteristique assez marrante de ces pingouins, c'est que pur dormir ils se creusent un petit trou dans la terre, comme un terrier; et attention hein, chacun le sien, sinon coup de bec!!!

Au final cette excursion etait vraiment extra: il y avait des touristes partout, et laa balade n'aura dure qu'une heure et demie, mais pour le coup il y avait tellement de pingouins disperses dans tous les coins que c'etait meme pas grave, ca suffisait. Et puis le bord de mer etait encore une fois tres joli, ils s'y connaissent en investissements fonciers les pingouins!

De retour en ville on s'est laisses deposer en ville, et on est rentres a l'hotel avec moustache, qu'on avait savamment evitee jusqu'a present. J'ai essaye de faire un peu la conversation, mais Flo elle tracait devant, elle ne pouvait pas soutenir son regard... trop marrant  :D  Arrives a l'auberge on a tout de suite pris les sacs sur le dos et on a fonce a la gare routiere pour prendre le bus de 16h. Direction Puerto Madryn!


On etait a Puerto Madryn a 17h30 environ. Demain on voudrait aller voir les baleines a Puerto Piramides et sur la peninsule Valdes, mais cette fois on veut etre libres de faire le lever de soleil et d'aller ou on veut, quand on veut: pas question de se laisser embarquer dans un tour organise, on loue une voiture! Dans l'agence la moins chere de la ville on a trouve une petite Corsa avec quelques pocs sur le pare-brise. On est partis le soir-meme pour passer la nuit a Puerto Piramides, la ville d'ou l'on voit les baleines. Comme ca demain on sera plus proches de la peninsule.


25.09.09: les baleines

Ce matin on s'est leves bien tot pour le lever de soleil, et on est alles directement sur le front de mer de Puerto Piramides. C'etait super beau comme spectacle de lever de soleil, et en plus on a meme pu voir quelques bouts de queues baleines sortir de l'eau. D'un peu loin malheureusement, on etait a maree basse. On n'a pas trop traine pour autant apres que le soleil se soit leve: le vent etait froid et cinglant, et de toute facon des baleines on allait en voir plein plus tard. On est donc rentres a l'hotel, en faisant une halte a la boulangerie voisine pour y deguster un cafe et un croissant.

On est repartis une petite heure plus tard en direction de la peninsule Valdes, juste le temps de degager la chambre et de reserver un tour de bateau pour l'apres-midi. La peninsule Valdes est un endroit ou lon peut voir des lions et des elephants de mer. Les premiers on connaissait de la Nouvelle-Zelande, encore une fois (quoiqu'ils etaient plus petits), mais alors les seconds etaient pour nous une vraie nouveaute, et on peut dire qu'on n'a pas ete decus du voyage: les elephants de mer ressemblent physiquement a leurs cousins phoques, otaries, lions de mer etc., mais en gris, avec une espece de trompe sur le bout du museau (d'ou leur nom j'imagine), et surtout en 10 fois plus gros. Bon j'exagere un peu, mais ils font jusqu'a 5m de long, et peuvent peser jusqu'a 4 tonnes; is sont juste enooooooooooormes!!! Ils sont la poses comme des gros tas de merdes (vraiment, y a pas d'autre mot) au bord de l'eau, de temps en temps ils agitent la nageoire pour se balancer du sable sur le dos, et quand ils ont vraiment la grosse motiv', ils se trainent sur 3-4 metres en poussant des grognements-hurlements; un vertable marathon pour eux!!! Nous on ne les a vus que pioncer toute la journee; il parait qua part ca ils s'accouplent aussi 14 fois par jour... je me demande bien quand est-ce qu'ils vont chercher leur nourriture pour etre aussi gros!

Sur la peninsule Valdes il y a aussi certains endroits ou on peut voir des orques a la haute saison; on a meme croise des Suisses qui en avaient vu juste une ou deux semaines avant nous. Malheureusement pour nous la haute saison pour les orques commence tout juste, et on n'a pas ete assez chanceux pour en apercevoir; dommage, une petite attaque sur les elephants de mer ca aurait ete bien sympa comme spectacle...

Il nous aura fallu pas loin de la journee pour faire le tour de la peninsule, on etait de retour a Piramides juste a temps pour notre tour en zodiac de 16h. C'etait vraiment genial: avecc le bateau on n'a fait qu'un petit tour de la baie, d'environ 1h-h30, mais on a vu 4 ou 5 baleines de super pres. C'est super, elles sont tellement habituees au passage qu'elles viennent jouer tout pres des bateaux. Quand je dis tout pres, il y en a une qui s'est carrement approchee a moins de 2m de nous, sans exagerer en tendant le bras on la touchait presque, incroyable!!! Les baleines qu'on a vues sont des baleines franches; perso j'ai pas trouve ca super beau, mais impressionnant oui! C'etait rigolo, on aurait dit qu'elles etaient toujours a 2 ou 3 au meme endroit, et elles passaient l'une par-dessus l'autre pour nous dire bonjour. De temps a autres on en voyait une qui devait plonger a pic, on ne voyait plus que le bout de sa queue a la surface. Mais le mieux c'est quand il y en a une qui s'est mise a faire de grand sauts hors de l'eau, c'etait magistral, encore mieux qu'au Marineland!  :D  C'est fou, malgre le poids qu'elles font, elles arrivent a sortir la quasi-totalite de leur corps hors de l'eau en sautant comme ca. Vraiment chouette. Tellement chouette meme que dans le bateau on avait avec nous une petite dame qui enchainait TOUTES les excursions (4/jour je crois) depuis 3 jours; la folle! Du coup, quand le commandant a voulu nous montrer des loups de mer (un peu comme des lions de mer), on etait limite blases.

De retour a la terre ferme, on a fonce jusqu'a la voiture pour repartir tout de suite: on doit rentrer a Puerto Madryn ce soir, et tout pres de la ville il y a une plage qui s'appelle Doradillo, d'ou on peut voir les baleines de tres pres au coucher de soleil parait-il. C'est vraiment pas de bol, on etait a Boccadillo juste quelques secondes a peine apres que le soleil vienne de se coucher completement. On a eu encore quelques lueurs rosees un petit moment mais pas longtemps. De toute facon la maree etait descendante et les baleines qu'on voyait etaient encore trop loin pour pouvoir bien les admirer comme tout a l'heure. Tant pis, on aura essaye.

On est rentres en ville pour rendre la voiture (juste a temps...), on s'est trouve une petite auberge pas trop trop chere, et on est ressortis le soir pour se faire un bon resto de fruits de mer. Hmmmmmmm un bon poisson y a vraiment rien de tel!  :)


26.09.09: repos

Nuit de merde: vu les prix de cette ville on s'etait pris une chambre-dortoir pour une fois, et nos cheres collocs sont rentrees a 4h du mat', bourrees, en faisant un boucan du tonnerre parce qu'elles ont tout d'un coup decide de se barrer de l'auberge au milieu de la nuit (ce qui implique faisage de sacs, allumage de lumieres, bruits de zip, etc.: la totale). En plus i a fallu que je me leve a l'aube pour aller recuperer mon trepied que j'avais oublie dans la voiture de location hier soir. Une bonne nuit quoi...

Heureusement la journee n'a pas ete trop fatigante: on a passe la matinee a l'hotel, apres quoi on est sortis prendre l'air sur le quai; on a mange dans un resto avec vue sur la mer, on a vu une baleine et un flamand rose. Sympa le repas  :)  L'apres-midi on s'est un peu balades: on est alles a la gare routiere reserver nos billets pour Buenos Aires ce soir, puis on a fait le tour de la ville a la rechercher d'une cabine telephonique pour appeler les familles en France, puis on est alles se promener sur la jetee qui s'avance de quelques centaines de metres dans la mer. Flo y a encore vu des baleines, moi je suis arrive trop tard; il y avait un vent de fou c'etait bien vivifiant.

On a passe la fin de l'aprem a l'hotel, bien au chaud. A 21h on a recupere nos sacs et on a fonce prendre notre bus.


Prochaine etape, Buenos Aires: 20h de bus!!!



laisser un commentaire cet article vous a plu? dites-le nous!
Argentine
Mise à jour le Mercredi, 07 Octobre 2009 21:00