Buenos Aires, du 27.09.09 au 30.09.09

Ecrit par Flo, le 07-10-2009 21:45

Pages vues : 8134    

Favoris : 571


Buenos Aires c'est la capitale d'Argentine, situee a la meme hauteur que Santiago, mais sur la cote Atlantique.
Au debut on n'avait pas prevu de visiter cette ville, mais comme on nous en avait dit beaucoup, on avait un peu change nos plans pour se donner le temps d'y passer quelques jours. Et on n'a pas regrette! Cette ville immense nous a beaucoup fait penser a Paris avec ses grands boulevards, ses petites ruelles pietonnes, ses immeubles immenses et de tres jolis batiments coloniaux.



27.09.09: arrivee chez Pablo

Aujourd'hui on a encore passe toute la journee dans le bus. Mais avec tous les films qu'on nous a passes, on ne s'est pas ennuyes une seconde! Franchement les bus en Argentine, c'est la grande classe, on s'occupe bien de nous, il y a meme un "stewart" qui passe toutes les heures nous proposer du cafe, du soda et passer la serpillere dans le couloir! Cette fois, c'etait meme jour de fete ou je sais pas trop quoi: on a eu droit a un loto dans le bus! A gagner: une bouteille de vin argentin, quand meme! Avec Clem on y etait presque, il nous manquait a tous les deux le meme numero pour remplr le carton, mais quelqu'un a crie "kin" avant nous...
Bref, donc on est arrives en fin d'aprem dans la capitale, et Pablo est venu nous chercher: c'est un couchsurfer qui va nous heberger pendant notre sejour a Buenos Aires. Il nous a conduits dans le quartier "Recoleta", le quartier chic de la ville au nord-ouest du centre-ville.
Comme on etait un peu nazes ce soir, on est restes a l'apart et on a fait connaissance autour de quelques verres (il nous a fait gouter un pinard degueulasse!).




28.09.09: decouverte de la ville

La nuit sur le matelas 1 place dans le salon de Pablo n'etait pas top confort, mais c'etait quand meme grand luxe compare au bus! On est sortis tout de suite pour une longue journee de marche dans la ville, Pablo dormait encore. Ah oui, a ce propos: la mollesse des sud-americains n'est pas un mythe! On a remarque qu'en moyenne il y avait 4 heures de decalage dans leur rythme de vie par rapport a chez nous: on se leve vers midi, petit-dej a 13h, dejeuner a 16h ou 17h, puis sieste, bien sur, et on re-emerge vers 23h pour l'aero, suivi du repas. Bah, nous on prefere se lever tot pur profiter des rues vides de la ville, alors on ne va pas attendre que notre ami se reveille!
Buenos Aires, c'est immense alors on n'a pu faire que le tour que du quartier sud aujourd'hui: d'abord le centre des Congres, dont l'architecture est fortement inspiree du Capitole de Washington, avec une grande voute verte. Devant, il y a une grande place avec des sculptures, des arbres geants, des bancs, une fontaine... et des dizaines de clochards! C'est incroyable le nombre de clochards qu'on peut trouver dans cette ville! Mais des clochards de luxe s'il vous plait: ils se baladent tous avec leur petit caddie et leur matelas!
Apres le Palais des Congres on est alles voir l'avenida 9 de julio, l'avenue la plus large du monde! Dans les guides, ils disent qu'il y a 16 voies, mais nous on en a compte 20. On a fini la matinee a flaner dans l'hypercentre, avec ses rues pietonnes et ses petits stands de souvenirs etales sur le bord de la route.
Pour dejeuner, on voulait enfin gouter la bonne viande argentine, alors on s'est arretes prendre une "parrilla": c'est une sorte de grillade/barbecue, la grande specialite (et la grande fierte!) des argentins. Un peu de viande rouge, ca fait pas de mal ma foi!
Apres avoir vu les sites interessants du centre-ville et de la Plaza de Mayo (dont la Casa Rosada, une batisse toute rose qui abrite les bureaux presidentiels), on s'est diriges vers le sud, dans le quartier de San Telmo. C'etait vraiment chouette par la-bas: San Telmo est un quartier un peu boheme, avec des rues pavees et des placettes vraiment sympa ou des danseurs de tango non professionnels font de petites representations. Evidemment, on s'est arretes prendre un petit cafe pour assister au spectacle de rue, c'etait bien sympa.
On a fini la journee dans le quartier de La Boca, un peu plus au sud. Mais comme notre plan etait trop petit, on ne savait pas trop ou on etait et resultat: on n'a jamais trouve le fameux "caminito", le quartier boheme de Buenos Aires.
Comme il se faisait un peu tard, on a donc fait demi-tour et on est retournes a l'apart: ce soir, on emmene Pablo au concert des "Bomba del Tiempo", un groupe de percus tres connu dans la capitale.
La soiree a ete geniale: on est arrives juste quand les musiciens prenaient scene, et on a danse toute la soiree sur les rythmes entrainants des tambours et autres congas. Comme tout le monde autour de nous, on avait notre verre de biere a la main ( verres d'1 litre... ici on ne fait pas les choses a moitie!), et on regardait avec un peu d'admiration les musiciens taper sur leurs instruments. On a aussi retrouve le groupe de francais avec qui on avait fait le dernier trajet en bus, ce sont des habitues.
C'etait une de nos rares sorties depuis qu'on est partis de France, et franchement c'etait genial comme concert; encore plus pour les locaux j'imagine, parce que 2 superstars argentines se sont jointes au groupe a un moment de la soiree. Bref, super soiree ;D




29.09.09: deuxieme jour de visite

Bon, comme j'ai deja dit, Buenos Aires, c'est une ville immense... Hier on avait reussi a visiter une grande partie du sud du centre-ville, alors aujourd'hui on s'est concentres sur le nord. On a commence par un petit tour sur la Plaza San Martin dans le quartier Retiro, avec ses grands espaces verts et ses bancs disposes entre les arbres. En repartant du parc, a quelques rues de la, je me suis fait ouvrir mon sac a dos, mais je l'ai senti presque tout de suite alors je me suis retournee: il y avait un groupe de filles bien habillees avec des jolis sacs a mains juste derriere moi, alors sur le coup je me suis dit que ca ne pouvait pas etre elles. Mais apres reflexion, je ne vos pas qui ca aurait pu etre d'autre; et puis il parait que les pick-pockets sont souvent des gens bien presentes... Au final, rien ne m'a ete vole, mais je suis bien contente de toujours attacher ma camera et mon prote-monnaie a un mousqueton a l'interieur de mon sac... sans ca peut-etre que je n'aurais plus de camera! Comme quoi, c'est parfois utile d'etre parano...

Ensuite, on a poursuivi en direction du cimetiere de la Recoleta; il parait qu'il est tellement impressionnant qu'on pourrait s'y balader des heures durant.
En effet, le cimetiere etait immense, mais ce n'etait pas ca qui le rendait si impressionnant. En fait, c'est plutot la taille des cryptes qui nous a bluffes: ici reposent les depouilles des personnages les plus importants de la ville: presidents, militaires, politiciens, celebrites argentines, mais aussi richissimes inconnus. Certaines faisaient plus de 5 metres de haut, c'etait completement incroyable... on a meme vu des mini-eglises en guise de tombaux, rien que pour des familles! Mais celle qui nous a le plus fait rire, c'etait celle du president du club de golf du coin... celui-la il devait etre sacrement apprecie de la communaute pour recevoir un cadeau pareil! Il y avait aussi la tombe d'Eva Peron, premiere dame d'Argentine, et personnalite tres appreciee du peuple grace a son engagement dans la lutte contre la pauvrete. C'etait d'ailleurs la seule tombe ou on a du faire la queue pour pouvoir lire les plaques...!
Bref, pour resumer cette visite, je me demande toujours comment des gens, si riches soient-ils, peuvent donner tant d'importance (et une fortune!) a leur vie dans l'au-dela... mais surement certains comprendront-ils mieux que moi!
Apres une bonne heure de flanerie dans les allees (que dis-je, les avenues!) du cimetiere, on a file vers Palermo, un quartier tres vert au nord-est de Buenos Aires. On a marche dans plusieurs parcs publics, ou travaillaient de nombreux etudiants, c'etait sympa (de les voir travailler, hehe!).
Puis on est rentres chez Pablo, en metro cette fois. On etait bien creves de notre journee de marche, alors on s'est un peu poses chez lui, avant de ressortir pour voir un spectacle de tango dans le cafe le plus repute de la ville: le cafe Tortoni. Et oui, on n'allait quand meme pas quitter la capitale sans avoir assiste a un spectacle de tango professionel!
On s'est assis au premier rang d'une petite salle tres intime au sous-sol du cafe, et on a ete rejoints par un couple de francais, qu'on avait deja croises a Ushuaia. C'est fou ce que le monde est petit!
Le spectacle a ete excellent: d'abord il y avait les musiciens, qui nous ont impressionnes de par leur elegance et leur talent (moi j'ai adore le pianiste, Clem l'accordeoniste). Il y avait aussi une violoniste, tres belle, et un violoncelliste (c'est comme ca qu'on dit?). Puis cette ambiance tamisee, le jeu des couleurs, et la mise en scene: il y avait en tout 3 couples de danseurs, qui se relayaient et parfois, dansaient ensemble. Les costumes changeaient souvent, et le rythme des danses variait en fonction de l'histoire racontee par un chanteur, excellent lui aussi. Ca criait de partout, les hommes se battant les 3 filles (enfin, si j'ai bien compris...; c'etait en espagnol!), c'etait tres prenant. Sans parler des danses en elles-memes: rien a voir avec le petit spectacle de rue qu'on a vu hier! La, les couples ne faisaient qu'un, les femmes etaient superbes, et les pas tres rapides. Magnifique, envoutant, ultra-sensuel, limite "chaud" (c'est-a dire qu'elles danseraient a poil les filles, ca serait pas si different!!). On a adore! Encore un truc que je veux faire en rentrant: apprendre a danser le tango!
A la fin du spectacle, on avait tellement kiffe qu'on s'est paye le coffret DVD-photos de la troupe. Et on est repartis a l'apart, avec des reves plein la tete...



30.09.09: depart pour Puerto Iguazu

Comme on avait pas mal marche ces deux derniers jours, aujourd'hui on se l'est jouee plus tranquille: on a commence par visiter la Boca, ou on a enfin trouve le quartier Caminito. Ben heureusement qu'on a un peu insiste pour le trouver ce quartier, c'etait vraiment superbe: un peu dans l'esprit de Valparaiso, les maisons etaient toutes colorees de facon tres vive, en tole et avec plein de dessins marrants. Il y avait beaucoup de danseurs de tango, et des garcons qui voulaient nous faire asseoir dans leur restaurant. Des dizaines de peintres proposaient leurs oeuvres dans les rues pietonnes, et on y a aussi trouve plein de magasins de souvenirs tres kitchs. A part tout ca, la Boca, c'est aussi le quartier ou se trouve le stade de la Boca Junior, une grande equipe de foot Argentine. C'est drole, le stade est completement peint aux couleurs de l'equipe: jaune et bleu.
Bref, on a bien aime se balader dans le quartier, ca faisait tres "vacances" (et oui, on sait encore ce que c'est!).
On est rentres manger a l'apart, avant de re-sortir se poser tranquillement au soleil sur la Plaza San Martin.
Le soir, Pablo nous a gentiment deposes a la gare routiere, ou on s'est quittes.
Bye-bye Buenos Aires, a nous Puerto Iguazu!


laisser un commentaire cet article vous a plu? dites-le nous!
Argentine