Santiago, du 09.10.09 au 11.10.09

Ecrit par Clem, le 23-10-2009 18:33

Pages vues : 7912    

Favoris : 608



Rassurez-vous, on connait encore notre geographie; plus ou moins en tout cas. Donc pas de souci: on est au courant, Santiago c'est la capitale du Chili, c'est pas en Argentine... c'est juste que vu la construction de notre site, si on avait mis ce recit au Chili vous l'auriez peut-etre loupe.

09.10.09: du bus
Depart tot ce matin de Mendoza en Argentine: aujourd'hui on fait une petite journee de bus normalement: 7h, petite bite! Mouais... c'etait sans compter les joies et les aleas du passage de frontiere: on y est restes bloques 2h30, un record. Ceci mis a part, tout s'est bien passe, et la traversee des Andes est un trajet plutot appreciable.
C'est en arrivant dans les premiers faubourgs de Santiago qu'on a eu une petite emotion: alors qu'on passait dans des quartiers un peu bidonvilles, d'un seul coup... blaaaaaaang! La fenetre du bus, juste devant nous, vole litteralement en eclats! Cette grosse vitre d'environ 1m50 a explose de long en large, ecorchant au passage le crane chauve de notre voisin de devant; il y avait des morceaux de verre eparpillees dans le bus sur plusieurs rangees, et nous on s'en est plutot bien sortis, avec seulement quelques morceaux de verre minuscules sur nos fringues et sacs. N'empeche, c'etait super flippant, a 1m pres c'etait notre vitre qui se faisait defoncer! Je dis bien qui se faisait, parce qu'en fait c'est un gros caillou qui a cause l'incident. A bien y reflechir, je suis d'ailleurs presque sur d'avoir apercu les coupables: un groupe de gamins des bas-quartiers, je les ai vus faire mine de lancer quelque chose juste avant l'impact, mais ils me paraissaient beaucoup trop loin pour nous atteindre... enfin bon, ca nous a bien reveilles et ca a anime un peu l'arrivee sur Santiago.
Arrives en ville (sains et saufs comme d'habitude), on a retrouve tous seuls le chemin pour retourner chez nos copains Maxime et Mathilde. Petit repas bien sympa et accueil royal comme d'habitude; ce soir on est restes a leur appart' parce qu'on etait fatigues.

10.10.2009: visite de Santiago
Hmmmm c'est bon de dormir et de flemmarder un peu: on n'etait prets a sortir que sur le coup des 11h. De toute facon avec le temps pourri qu'il fait dehors, ca ne servait a rien d'aller se faire tremper. On est quand meme sortis, parce que bon, merde, il faut ben visiter un peu hein!
On a commence la visite de la ville par le quartier Santa Lucia, domine par une colline sur laquelle a ete construit un joli petit parc vert bien fleuri, avec un petit chateau tout en haut, et quelques sculptures et fontaines pour agrementer le tout. De la-haut on voyait tres bien toute la ville de Santiago, plutot vilaine pour etre honnete, et les massifs andins qui l'entourent. Ceux-la sont vraiment beaux pour le coup, mais un peu caches par l'epais nuage de pollution qui entoure la ville, c'est dommage. On a super galere pour monter sur cette colline: les grilles du parc etaient fermees alors on a du contourner, et avec toutes ces immenses flaques d'eau partout c'etait presque du Fort-Boyard!!! Dans le meme quartier se trouvent quelques batiments historiques, tels celui des archives nationales ou encore le palais presidentiel, exceptionnellement ferme au public (juste parce qu'on etait la je suis sur!). La Plaza de Armas, juste derriere le palais, etait etonamment vide pour une place centrale.
On a ensuite marche jusqu'au mercado central, qu'on n'a finalement meme pas visite: on s'est fait haranguer des l'entree par un rabatteur qui nous a conduits a son resto de poissons et fruits de mer; ca sentait bon, ca avait l'air clean, et ses prix etaient tres corrects alors on s'est laisses tenter  :)
En ressortant de la il nous restait deux heures a occuper avant... le dernier match de qualifications pour le Mondial 2010. Je parle de foot bien sur, et il se trouve que le Chili joue a 18h ce soir. Pour meubler on a donc decide d'innover: on est alles a l'hippodrome de Santiago. C'etait assez fun de miser sur des chevaux en n'y connaissant rien  :)  Avec Flo on a d'abord eu la chance du debutant et on a gagne notre premiere mise alors que max et Mathilde perdaient tout... et puis j'ai finalement tout perdu tandis que Mathilde se prenait au jeu et gagnait sur sa derniere mise. Bilan des courses: on a tous perdu (par couple) 2000 pesos, soit environ 2,5 euros; mais surtout on s'est bien marres  :D
Apres les chevaux, c'etait les footeux quil fallait encourager: on a donc file chez des bons copains de max et mathilde pour regarder le match en sirotant quelques bieres et du pisco, boisson nationale. 3-2 pour le Chili, ils sont qualifies, folie dans la rue! On a fini la soiree dans un resto, leur "cantine" comme ils l'appellent, et puis Max est parti passer la nuit a feter la qualification avec ses copains d'ici. Max hooligan!!!

11.10.2009: depart pour l'Ie de Paques
Ca y est c'est le grand jour, aujourd'hui on part pour l'Ile de Paques: c'est la-bas qu'on va passer notre dernier semaine en aventuriers du bout du monde! Si on devait considerer notre tour du monde comme un gros gateau, l'Ile de Paques serait un peu la cerise tout en haut... (ou la perle dans l'huitre, mais je me vois mal comparer notre tour du monde a une huitre en fait...)
A nous soleil et bikinis, on va faire bronzette tout la-bas au milieu de l'ocean pour vous rendre tous jaloux au retour!!!  ;)






laisser un commentaire cet article vous a plu? dites-le nous!
Argentine